pleine conscience

Une belle journée !

Souhaiter une « belle » journée à quelqu’un, plutôt qu’une « bonne» journée semble devenu un phénomène de mode et certains, pour cette raison, se montrent exaspérés par cette expression.

En ce qui me concerne, j’emploie délibérément cette formulation depuis fort longtemps, non pour être dans le vent, mais en pleine conscience.

Souhaiter une bonne journée à quelqu’un revient à exprimer le vœu que sa journée se déroule bien, et qu’elle soit uniquement émaillée d’événements positifs et agréables. Exprimée avec intention et sincérité, cette locution est en soi tout à fait honorable.

Souhaiter une belle journée à quelqu’un a pour moi un sens très différent puisque cette formulation ne vise pas à espérer l’absence d’événements désagréables pour l’interlocuteur. Elle exprime le désir que ce dernier VOIT et RESSENTE la journée comme « belle», quelles que soient les épreuves qui se manifesteront.

Souhaiter une bonne journée revient donc à avoir l’espoir que celui avec qui vous conversez ne vive rien de désagréable sur les 24 heures à venir. Pari bien hypothétique sur le futur à moins que vous n’ayez le pouvoir d’attirer la bonne fortune sur les gens.

Si vous souhaitez une belle journée à quelqu’un, par contre, c’est que vous l’invitez avec compassion à voir autrement, à accepter les événements tels qu’ils se présenteront en accueillant avec joie et pleine conscience les moments heureux et en affrontant avec sérénité tous les désagréments de la vie. C’est un appel au changement, à l’équanimité et à la force d’âme, un transfert d’énergie de cœur à cœur pour dire à l’autre ce que Siddharta Gautama exprimait ainsi : « Le bonheur n’est pas au bout du chemin. Le bonheur est le chemin. ».

Alors belle journée à tous !