Méditation

En 2018 : Certification Naturopathie

Une barreuse de feu m’a fait prendre conscience de mon don pour soulager les gens voilà près de 20 ans

Je n’ai eu de cesse depuis, par l’expérimentation et par une meilleure connaissance de moi-même tout au long de mon parcours dans plusieurs courants initiatiques et ésotériques occidentaux et orientaux, à travailler cette capacité à aider et accompagner mes semblables vers le mieux-être du corps et de l’esprit.

Cette vocation est  un chemin de compassion, d’écoute, qui nécessite parfois de guider le consultant au-delà du voile de sa réalité consciente car, ainsi que l’écrivait Carl Gustav Jung, « ce n’est pas en regardant la lumière que l’on devient lumineux mais en plongeant dans son obscurité. »

Les techniques que j’utilise sont les pratiques énergétiques, la karmathérapie et la méditation.

Ma formation initiale de biochimiste m’a permis aussi de m’approprier plus aisément les bases de l’aromathérapie (soins par les huiles essentielles)et de la gemmothérapie (soins par les macérâts de bourgeons de plante).

Fort de ce parcours, j’ai complété mes connaissances par une formation de praticien en hypnose en 2017.

C’est tout naturellement (sic) que l’ensemble de ces pratiques m’ont amené à une vision humaniste et holistique de mon travail et conduit à un cursus de naturopathe que je validerai en 2018. Affaire à suivre !

Une belle journée !

Souhaiter une « belle » journée à quelqu’un, plutôt qu’une « bonne» journée semble devenu un phénomène de mode et certains, pour cette raison, se montrent exaspérés par cette expression.

En ce qui me concerne, j’emploie délibérément cette formulation depuis fort longtemps, non pour être dans le vent, mais en pleine conscience.

Souhaiter une bonne journée à quelqu’un revient à exprimer le vœu que sa journée se déroule bien, et qu’elle soit uniquement émaillée d’événements positifs et agréables. Exprimée avec intention et sincérité, cette locution est en soi tout à fait honorable.

Souhaiter une belle journée à quelqu’un a pour moi un sens très différent puisque cette formulation ne vise pas à espérer l’absence d’événements désagréables pour l’interlocuteur. Elle exprime le désir que ce dernier VOIT et RESSENTE la journée comme « belle», quelles que soient les épreuves qui se manifesteront.

Souhaiter une bonne journée revient donc à avoir l’espoir que celui avec qui vous conversez ne vive rien de désagréable sur les 24 heures à venir. Pari bien hypothétique sur le futur à moins que vous n’ayez le pouvoir d’attirer la bonne fortune sur les gens.

Si vous souhaitez une belle journée à quelqu’un, par contre, c’est que vous l’invitez avec compassion à voir autrement, à accepter les événements tels qu’ils se présenteront en accueillant avec joie et pleine conscience les moments heureux et en affrontant avec sérénité tous les désagréments de la vie. C’est un appel au changement, à l’équanimité et à la force d’âme, un transfert d’énergie de cœur à cœur pour dire à l’autre ce que Siddharta Gautama exprimait ainsi : « Le bonheur n’est pas au bout du chemin. Le bonheur est le chemin. ».

Alors belle journée à tous !

De l’importance des mots et des maux

Les praticiens ont chacun leur façon de travailler, leurs méthodes et leur propre approche de leur art.

Hormis pour quelques disciplines comme l’hypnose ou la Méditation (que je pratique toutes deux), la science moderne n’a pas pour l’instant aucune explication à donner pour un grand nombre de soins alternatifs. Parce qu’il est humain de vouloir comprendre et de pouvoir mettre des mots sur ses pratiques, chacun tente de définir au mieux son art, la plupart du temps en s’appuyant sur le vocabulaire de courants philosophiques et ésotériques, parfois en tentant un rapprochement (souvent malheureux) avec la terminologie scientifique.

C’est la raison pour laquelle des auteurs comme Arnaud Thuly prône l’adoption d’un langage précis et rigoureux dans ce domaine. 

Je le rejoins sur ce point. J’ajouterai cependant, qu’en tant que praticien, je m’efforce d’avoir l’humilité et la franchise d’affirmer que je n’ai pas la science infuse, que je maitrise mon art de manière empirique et grâce au fruit d’une longue expérience, sans pour autant connaitre l’ensemble des mécanismes mis en jeu.

Mais pour un spécialiste de l’accompagnement, est-ce indispensable ? Le plus important n’est-il pas d’exercer auprès du consultant son travail avec sérieux, honnêteté, compassion, tout en ayant la franchise et l’humilité de savoir reconnaître les limites de ses compétences.

De l’importance de fonder un vocabulaire adapté en ésotérisme.

Méditation sur les quais de Saône

Vendredi 3 août 2017, le collectif s'assoir ensemble vous propose de méditer le matin à la fraîche sur les quais de Saône, à Lyon.

Plus d'informations ICI.

Méditation

Graine

Salon des Z'Arts Zen Brindas

LesZartsZen

Samedi 30 septembre et Dimanche 1er octobre 2017 à Brindas

Cette 2ème édition du salon du bien être et des arts permettra aux Thérapeutes/Praticiens, aux Professionnels et Artistes du Bien Être de faire découvrir leurs techniques via un stand, mais également une conférence, un atelier qu'ils peuvent donner durant le week-end. 

Les visiteurs pourront découvrir une 50aine d'exposants et une trentaine de Conférences et Ateliers donnés sur différents thèmes touchant les thérapies douces, quantiques, les compléments alimentaires, l'atlas, la géobiologie, l'hypnose, l'eau, la méditation...

Plus d'info ICI

La méditation Vipassanā

Née en Inde il y a plus de 2500 ans, cette technique de méditation aurait été enseignée par le Bouddha Siddhārtha Gautama lui-même.

C'est une des pratiques de méditation les plus étudiées scientifiquement avec la méditation transcendantale. Des études ont montré des résultats positifs de la pratique de la méditation vipassanā dans le traitement de la dépression et de l'anxiété (Source : Wikipedia)

Le terme «Vipassanā» signifie «Voir les choses telles qu'elles sont.»

Cette méditation se pratique assis et en silence. Elle vise à être dans l'instant présent, en complète vigilance. Ainsi, si l'important n'est jamais l'objet de l'attention dans Vipassanā, rien n'est pour autant considérer comme source de distraction.

Toute pensée, sentiment, impression, est pris comme un élément extérieur entrant dans le champ de sa propre conscience et avec lequel on ne doit pas s'identifier.

C'est une véritable gymnastique de l'esprit pour s'entraîner à maintenir une vigilance constante pour avoir conscience de ce qui passe à l'intérieur de soi, à chaque instant, tant au niveau du corps que de l'esprit.

La méditation Vipassanā est particulièrement indiquée pour renforcer  la capacité d'attention et de concentration.

De la Méditation !

Je pratique la méditation depuis près de 30 ans et il existe de nombreuses méthodes et techniques. Le choix doit se faire en fonction de votre personnalité et des objectifs que vous souhaitez atteindre (mieux-être, détente, aide à la concentration, etc.)
Dans les billets  à venir sur ce blog, je vous donnerai un aperçu des différentes méditations que je peux vous enseigner. Pour de plus amples informations, vous pouvez bien évidemment me contacter sur la page contact du site ou par courriel.
Le coaching Méditation peut se faire en cours individuel ou collectif.

 

Méditation et neurosciences

ContactcontactContactContactL'émission "La tête au carré", diffusée sur France Inter le 9 janvier 2017, avait pour invités le moine bouddhiste Mathieu Ricard, et le neurophysiologiste allemand Wolf Singer. Pendant huit ans, ils se sont interrogés sur notre fonctionnement spirituel.

Vous pouvez écouter le podcast de ce sujet passionnant en cliquant sur le lien ci-après :

Méditation et neurosciences

Et si l'envie vous prend d'en savoir plus, ou de profiter des bienfaits innombrables de la méditation, vous pouvez prendre contact avec moi pour des séances de coaching en méditation !