maladie

Pratiquer en étant malade

Vidéo fun et intéressante qui démonte avec humour tous les vieux clichés à la peau dure ! J’en profite pour livrer ici mon expérience en tant que thérapeute en énergétique et atteint d’une maladie chronique invalidante et épuisante depuis 15 ans : l’encéphalomyélite myalgique. Certaines pratiques énergétiques peuvent se faire en canalisant l’énergie externe sans puiser sur son énergie propre. C’est la méthode que j’utilise pour soulager les gens tant en présence qu’à distance. À ma connaissance, c’est aussi la façon de faire des praticiens Reiki. De fait, servir de vecteur d’énergie en canalisant cette dernière vers le consultant ne m’épuise pas, bien au contraire. À chaque séance de soin, je dois vraisemblablement capter une partie de cette énergie et j’en tire un grand bienfait et une amélioration très nette de mes symptômes. En d’autres termes, la pratique énergétique, lorsqu’elle ne puise pas sur les ressources internes, est sans aucun doute une pratique de soin alternative digne d’intérêt, et un beau partage en harmonie entre le consultant et le guérisseur.